Réforme des retraites : les raffineries toujours bloquées

Au 34e jour de grève contre la réforme des retraites mardi 7 janvier, des raffineries sont toujours bloquées et les automobilistes craignent de ne pas pouvoir s'approvisionner en carburant.

France 3

Selon les syndicats, le mouvement se durcit à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne). Le constat est le même à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), Donges (Loire-Atlantique) et Feyzin (Rhône), ainsi que dans de nombreux dépôts de carburant partout en France. "On va continuer à bloquer l'économie", indique un syndicaliste FO à Bordeaux (Gironde). Alors, le carburant va-t-il manquer ?

Pas de pénurie, selon le ministère

Dans les stations-service, les automobilistes font le plein par crainte de la pénurie. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, 98% des pompes sont normalement approvisionnées. "On n'a pas du tout de problème de pénurie (...) on a trois de mois de stock de réserve disponibles", assure Francis Duseux, président de l'Union française des industries pétrolières. L'approvisionnement en carburant dépend maintenant de la poursuite de la grève contre la réforme des retraites.

Le JT
Les autres sujets du JT
La raffinerie de Grandpuits, en Seine-et-Marne (illustration).
La raffinerie de Grandpuits, en Seine-et-Marne (illustration). (FRANCOIS GUILLOT / AFP)