Pénurie de carburants : le véritable discours des manifestants

France 3 a donné la parole à ceux qui bloquent les raffineries et autres points stratégiques.

France 3

Depuis plusieurs jours déjà, l'exécutif pointe la responsabilité de la CGT et martèle qu'une minorité de militants prend en otage les Français. Qui sont ces opposants à la loi Travail qui occupent les piquets de grève ? Ils se sont rassemblés devant la raffinerie de Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Maritime), la dernière à s'être mise en grève. Julien, Sonia et Thierry, trois militants syndicalistes sont engagés contre la réforme du droit du travail.

Jusqu'au retrait total 

Pour Julien, syndicaliste à la CGT, avec cette loi, c'est l'équilibre dans l'entreprise qui est en jeu. "Le combat syndical me tient à coeur, mais c'est surtout pour apporter un rapport de force", affirme-t-il. Sur le piquet de grève, ils sont à peine une centaine, mais selon un sondage, plus d'un Français sur deux soutient le mouvement social. "Je me dis, ceux qui peuvent le plus peuvent essayer de faire pour les moins", note de son côté Sonia, syndicaliste FO. Les manifestants disent vouloir poursuivre la mobilisation jusqu'au retrait total du projet de loi Travail. Ce mardi soir, ils ont mis à l'arrêt complet la raffinerie de Gonfreville, l'une des plus grandes de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militant de la CGT alimente les flammes d\'une barricade devant un dépôt de carburant, à Donges (Loire-Atlantique), le 19 mai 2016.
Un militant de la CGT alimente les flammes d'une barricade devant un dépôt de carburant, à Donges (Loire-Atlantique), le 19 mai 2016. (STEPHANE MAHE / REUTERS)