Pénurie de carburant : les réservoirs sont vides dans plusieurs stations des Hauts-de-France

Publié Mis à jour
Pénurie de carburant : les réservoirs sont vides dans plusieurs stations des Hauts-de-France
Article rédigé par
M. Arribe, E. Bach, C. Colnet, X. Roman M. Schelcher, S. Gura, L.De Pavant, E. Revidon - France 3
France Télévisions

Mercredi 5 octobre, les habitants des Hauts-de-France peinent à trouver du carburant, en raison de pénuries. Dans la semaine, des transports scolaires n'ont pas ramassé les élèves. 

À Arras (Pas-de-Calais), l'une des seules stations-service dans laquelle il reste du carburant est prise d'assaut, mercredi 5 octobre. Les automobilistes sont lassés d'attendre. L'un d'entre eux ne pourra pas travailler sans essence. Lundi matin, 400 élèves d'Amiens (Somme) ont été privés de transport, ce qui est incompréhensible pour les parents. "Ça devrait être dans les véhicules prioritaires", constate une mère.  

Une situation qui pourrait empirer 

Dix bus ont été touchés dans la semaine, et la principale compagnie de bus a été livrée en carburant. Mais la situation pourrait s'aggraver. "Toutes les compagnies de cars nous disent que, si elles ne sont pas ravitaillées ce week-end, c'est à peu près la moitié des transports qui ne pourront pas être assurés à partir de lundi", redoute Franck Dhersin, vice-président du conseil régional des Hauts-de-France. Chaque jour, plus de 200 000 enfants empruntent des cars scolaires dans la région. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.