Grève contre la réforme des retraites : vers une pénurie de carburant ?

Les dépôts de carburants et les raffineries sont également touchés par la grève contre la réforme des retraites qui a débuté jeudi 5 décembre. Les automobilistes doivent-ils s’inquiéter ?

France 3

Les transports ne sont pas les seuls secteurs à faire grève depuis jeudi 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites. Les raffineries et les dépôts de carburants sont également touchés. Sur le site de Lavéra (Bouches-du-Rhône), aucun produit ne rentre ni ne sort. Dans le sud de la France, cette raffinerie n’est pas à l’arrêt. C’est le dépôt de carburants qui est partiellement bloqué par des barrages filtrants.

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites

Une seule raffinerie pas touchée par la grève

Sébastien Varagnol, syndicat CGT Raffineries Lavéra explique : "Il n’y a plus aucune sortie. On a commencé à réduire les allures des unités, l’employeur produit beaucoup moins de produits finis". Selon le ministère, vendredi 6 décembre, 3 dépôts sur un total de 200 sont encore partiellement bloqués. Selon la CGT Chimie, sans stopper la production, une partie des salariés des 7 des 8 raffineries françaises sont en grève. Seule la raffinerie de Port-Jérôme-Gravenchon (Seine-Maritime) n’est pas touchée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dépôt de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), photographiée le 7 juin 2016, fait partie des sites bloqués le 6 décembre.
Le dépôt de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), photographiée le 7 juin 2016, fait partie des sites bloqués le 6 décembre. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)