"Gilets jaunes" : des pleins limités à 30 euros dans le Finistère

En Bretagne, les stations-service sont à sec lundi 3 décembre. Comment s'organise le rationnement de carburant dans la région ?

Voir la vidéo

Lundi 3 décembre, de nombreux automobilistes de Bretagne n'ont pas pu faire le plein d'essence. Une pénurie de carburant causée par un blocage de "gilets jaunes" empêche le réapprovisionnement des stations-service. Un système de rationnement a été mis en place dans la région. Le journaliste Thomas Paga est en direct de Lorient dans le Morbihan d'où il indique que 11 dépôts ont été perturbés en Bretagne dans la matinée du lundi 3 décembre. La plus grande raffinerie de l'Ouest a été libérée par les gendarmes après plusieurs heures d'occupation.

17 stations-service en pénurie totale

Ces blocages ont évidemment des conséquences puisque "118 stations en France sont en pénurie partielle de carburant, 17 en pénurie totale et les autorités commencent à prendre des mesures", indique le journaliste. Dans le département du Finistère, les pleins sont limités à 30 euros par véhicule léger et 200 euros par poids lourd. Dans le reste de la France, les autorités se veulent rassurantes et cherchent surtout à éviter une ruée massive vers les stations-service "qui aurait évidemment comme conséquence d'aggraver la pénurie", conclut Thomas Paga

Le JT
Les autres sujets du JT
Ce Français détourne le célèbre slogan \"Je suis Charlie\" en \"Je suis Français\", avec une image dénonçant la hausses des taxes sur le carburant.
Ce Français détourne le célèbre slogan "Je suis Charlie" en "Je suis Français", avec une image dénonçant la hausses des taxes sur le carburant. (DENIS MEYER / HANS LUCAS / AFP)