Nocturne dans les transports parisiens : six lignes de métro et trois lignes de tram resteront ouvertes dans la nuit de samedi à dimanche

Ile-de-France Mobilités va tester l'ouverture du réseau de transport les nuits de samedi à dimanche une fois par mois.

Des usagers de la ligne 14, le vendredi 13 septembre 2019.
Des usagers de la ligne 14, le vendredi 13 septembre 2019. (SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP)

Après la galère de vendredi, place à des métros toute la nuit ! La fin de la grève à la RATP coïncide, samedi 14 septembre, avec l'ouverture de six lignes de métro, trois lignes de tramways et quarante-cinq lignes de bus toute la nuit. Il s'agit d'une première, si l'on excepte les nuits du 31 décembre et de la Fête de la musique

"Pour redonner l'envie aux Franciliens de sortir le soir à Paris et en proche couronne, Ile-de-France Mobilités a décidé de tester l'ouverture du réseau de transport la nuit du samedi au dimanche une fois par mois", explique dans un communiqué Ile-de-France Mobilités. Concrètement, il y aura six samedis d'ouverture, de septembre 2019 à mars 2020. Selon Le Parisien, "un bilan sera ensuite dressé en avril, pour savoir s'il faut étendre et pérenniser le dispositif". 

Les lignes de métro et de tramway qui resteront ouvertes dans la nuit de samedi à dimanche 14 dimanche 2019.
Les lignes de métro et de tramway qui resteront ouvertes dans la nuit de samedi à dimanche 14 dimanche 2019. (ILE DE FRANCE MOBILITES)

Six lignes de métro seront ainsi ouvertes toute la nuit. La ligne 1 entre La Défense et Vincennes, la ligne 2 entre Porte Dauphine et Nation, la ligne 5 entre Place d'Italie et Bobigny, la ligne 6 entre la Place de l'Etoile et celle de la Nation, la ligne 9 entre le Pont de Sèvres et Montreuil et la ligne 14 entre la Gare Saint-Lazare et le quartier Olympiades, dans le 13e arrondissement. Mais toutes les stations ne seront pas desservies.

Côté tramway, les lignes T2, T3a et T3b resteront également ouvertes. Et les trams marqueront l'arrêt à chaque station. Les bus de nuit Noctiliens seront également plus nombreux à rouler, précise Le Parisien, avec des départs toutes les cinq ou quinze minutes à Paris, et toutes les demi-heures en grande couronne.