Paris : le trafic a repris à la gare du Nord après le suicide d'un homme sur les voies

Les lignes B et D du RER, ainsi que les TGV, Eurostar et Thalys, ont été interrompus pendant environ trois heures, dimanche après-midi.

Des voyageurs attendent à la gare du Nord, à Paris, le 7 septembre 2016.
Des voyageurs attendent à la gare du Nord, à Paris, le 7 septembre 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le trafic a été interrompu pendant près de trois heures, dimanche 18 décembre, à la gare du Nord, à la suite d'un suicide sur les voies, à hauteur de La Plaine-Stade de France. "Un homme s'est jeté d'un pont vers 15 heures, le trafic a été interrompu le temps que les secours interviennent", a expliqué un porte-parole de la SNCF à franceinfo.

La circulation des lignes B et D du RER, ainsi que celle des TGV, de l'Eurostar et du Thalys, a été interrompue à la gare du Nord, depuis et en direction de Paris."Le trafic a repris progressivement vers 16h45" indique la SCNF, "il devrait complètement rentrer dans l'ordre vers 18 heures". 

Des retards de dix minutes à une heure

Selon les lignes, des retards "de dix minutes à une heure", sont à prévoir, précise la SNCF. Les TGV en direction du nord de la France, ainsi que les Thalys et Eurostar redémarrent doucement, "pour des raisons de sécurité", indique un porte-parole de la SNCF au Parisien.

Eurostar met à jour sur son site (en anglais), les retards à prévoir pour ses prochains départs au départ et en direction de la gare du Nord.