Nouvelle enquête après un incident à bord d'un Boeing 777 d'Air France

Une nouvelle enquête est en cours à Air France, doublée d'une investigation du BEA. Elle concerne un vol Paris-Mexico datant du 22 mai dernier, au cours duquel l'équipage d'un Boeing aurait entré des données erronées dans le système informatique, provoquant des perturbations au décollage et une petite frayeur pour les pilotes. C'est la deuxième enquête visant un avion de la compagnie ce mois-ci.

(Une nouvelle enquête vise l'équipage d'un Boeing 777 de la compagnie Air France © MAXPPP)

Air France a lancé une nouvelle enquête en interne concernant un incident survenu le 22 mai, à bord d'un Boeing cargo reliant l'aéroport Paris Charles de Gaulle à Mexico, au Mexique. Un problème de saisie informatique a obligé l'équipage à prendre les commandes de l'avion en pleine phase de décollage. Le BEA s'est également saisi de l'affaire.

Erreur de saisie informatique

Il y a quelques jours, Air France confirmait l'ouverture d'une enquête en interne concernant le vol d'un de ses Boeing 777, passé tout près d'une collision avec le Mont Cameroun en Afrique en voulant contourner un orage.

Cette fois, c'est une erreur de saisie informatique qui est à l'origine d'une investigation. Le vendredi 22 mai dernier, l'équipage d'un Boeing cargo 777 reliant Paris à Mexico a entré des données erronées dans le système informatique de l'avion, ce qui aurait provoqué des perturbations au décollage, une phase de vol automatisée.

Le poids de l'appareil sous-estimé

Ils auraient sous-estimé le poids de l'appareil d'une centaine de tonnes (soit près du quart de son poids maximum au départ), conduisant le système à ordonner une poussée des moteurs moins forte que nécessaire au décollage. Le danger était réel puisque l'avion, dans ce cas, tente de quitter le sol prématurément, le risque étant que la queue de l'appareil touche la piste.

Les pilotes ont donc été contraints de prendre les commandes de l'avion, avant de poursuivre leur route jusqu'au Mexique. Ils ont été suspendus à leur arrivée à destination, en attendant les conclusions de l'enquête.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) fait savoir par une porte-parole qu'une enquête a été ouverte également par ses services.

Une nouvelle enquête a été ouverte à Air France après un incident à bord d'un Boein de la compagnie
--'--
--'--