Mouvement des "gilets jaunes" : "On ne souhaite pas un blocage du pays", assure le député LR Fabien Di Filippo

Fabien Di Filippo, secrétaire général adjoint des Républicains, assure sur franceinfo mardi que son parti soutiendra le mouvement des "gilets jaunes", qui dénonce la hausse des carburants, tout en indiquant qu'il n'encourageait pas les bloquages, "pénalisant" pour les citoyens.

Fabien Di Filippo lors d\'une séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale le 3 avril 2018.
Fabien Di Filippo lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le 3 avril 2018. (THOMAS SAMSON / AFP)

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, a fait savoir lundi qu'il participerait à une manifestation samedi 17 novembre dans le cadre des appels lancés par les "gilets jaunes" pour dénoncer la hausse des carburants. "Bien entendu, on soutient ces mouvements citoyens", a déclaré ce mardi sur franceinfo Fabien Di Filippo,  député LR de Moselle, secrétaire général adjoint des Républicains.

"Depuis le premier jour on a dit deux choses, a-t-il expliqué. On soutient ces mouvements citoyens parce qu'ils combattent la politique du gouvernement que nous-mêmes on combat depuis 18 mois sans ambiguïté ; la deuxième, c'est qu'on ne souhaite pas un blocage du pays qui serait pénalisant pour nos concitoyens. Mais cela ne nous empêchera pas de nous associer à ce mouvement-là."

"On y participera en tant que citoyens"

Avec ces manifestations, c'est "la colère de nos concitoyens qui s'exprime. Le gouvernement va être obligé d'écouter les Français." Certains dénoncent une récupération politique du mouvement. Fabien Di Filippo répond que les Républicains "n'iraient pas tracter sur les manifestations. On y participera en tant que citoyens."