Le mouvement des "gilets jaunes" s'est poursuivi dimanche

La mobilisation des "gilets jaunes" a continué dimanche 18 novembre. Selon les chiffres officiels, ils étaient plus de 40 000 à occuper le terrain partout en France. Leur mode d'action et leur détermination restent les mêmes.

France 3

Les "gilets jaunes" ne désarment pas. En pleine nuit dimanche 18 novembre, un camion a livré du bois aux "gilets jaunes" qui ont décidé de ne pas dormir du péage de Virsac, près de Bordeaux (Gironde), pour alimenter leur feu. À Coutevroult (Seine-et-Marne), sur l'A4, le dernier péage avant Paris a été rendu gratuit en fin de journée. Les "gilets jaunes" se sont lancés dans une opération éclair.

Plus de monde que samedi à Reims

Dans la Loire, à Mably, le mouvement est parti pour durer en dépit de températures glaciales. Une collecte solidaire a été organisée et un planning de permanences a été mis en place. À Reims (Marne) dimanche matin, ils étaient encore plus nombreux que la veille à bloquer l'entrée de la zone commerciale de Thillois. Selon le ministère de l'Intérieur, 46 000 manifestants étaient recensés pour cette deuxième journée de mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une gendarme en compagnie de \"gilets jaunes\", le 17 novembre 2018 à Pont-de-Beauvoisin (Savoie). 
Une gendarme en compagnie de "gilets jaunes", le 17 novembre 2018 à Pont-de-Beauvoisin (Savoie).  (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)