"Gilets jaunes" : les entreprises demandent l'aide de l'État

L'action des "gilets jaunes" se concentre sur les dépôts pétroliers, les centres commerciaux et les axes routiers. Bercy reconnait que le mouvement, depuis dix jours, a un impact sur l'activité économique.

France 3

Dans l'Ain, les "gilets jaunes" ont pris leurs quartiers sur un péage autoroutier. C'est le dixième jour de mobilisations et les manifestants restent motivés. Un peu partout en France, ces actions pèsent sur l'économie. À Montpellier (Hérault), des automobilistes ont attendu près d'une heure pour acheter quelques litres de carburant dans une des rares stations-service encore ouvertes. Les magasins aussi sont touchés. Dans ce supermarché de Marseille (Bouches-du-Rhône), certains rayons sont vides. Dans l'après-midi du lundi 26 novembre, les acteurs du commerce ont été reçus au ministère de l'Économie.

Un impact important sur l'économie

"Tout ceci conduit à une situation très préoccupante, moins 18% de ventes au cours du seul samedi [24 novembre] qui vient s'ajouter à la semaine qui venait de s'écouler", explique Jacques Creyssel, de la Fédération du commerce et de la distribution, en référence à la mobilisation des "gilets jaunes" de samedi dernier. Le message est reçu par Bruno Le Maire, qui reconnait un impact important du mouvement sur l'économie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" le 19 novembre 2018 sur l\'A9, près de Perpignan (illustration).
Des "gilets jaunes" le 19 novembre 2018 sur l'A9, près de Perpignan (illustration). (RAYMOND ROIG / AFP)