Carburants : les mesures du gouvernement

La taxe carbone ne sera pas supprimée, mais Édouard Philippe s'est efforcé le mercredi 14 novembre de montrer qu'il était à l'écoute des Français. L'essentiel des mesures concerne les automobilistes, avec une prime pour aider les plus modestes à acheter une voiture non polluante.

FRANCE 3

Le gouvernement maintient le cap. C'est une réponse ferme qu'Edouard Philippe adresse ce matin aux "gilets-jaunes." "Nous avons entendu le besoin exprimé par les Français d'être accompagnés dans cette transition", a déclaré le Premier ministre au micro de RTL, le mercredi 14 novembre. La première mesure concerne la prime à la conversion pour ceux qui se débarrassent d'un vieux véhicule. Elle peut s'élever jusqu'à 5 000 euros pour des véhicules électriques ou hybrides.

Des indemnités kilométriques

Autre coup de pouce du gouvernement pour les plus modestes, les indemnités kilométriques vont être augmentées. Ce système permet aux gros rouleurs d'obtenir un abattement fiscal, en fonction des kilomètres effectués. L'État prévoit aussi une aide financière pour les entreprises qui rembourseront les frais de covoiturage des salariés.

Une voiture électrique en cours de recharge, à Aix-la-Chapelle, en Allemagne.
Une voiture électrique en cours de recharge, à Aix-la-Chapelle, en Allemagne. (YANN SCHREIBER / AFP)