Métro du Grand Paris : des propriétaires expropriés à Rosny-sous-Bois

Des résidents d'une rue de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont appris par un courrier que leurs maisons allaient être détruites dans le cadre de la construction de la ligne 15 du métro du Grand Paris. 

France 2

Jean-François et Fabienne Boullet, 76 et 70 ans, ont emménagé dans leur maison de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) il y a 20 ans. Aujourd'hui, le chantier du métro du Grand Paris menace leur quotidien. La future ligne 15 du métro doit relier la ville de Saint-Denis à celle de Champigny (Val-de-Marne), en passant par Rosny-sous-Bois. En tout, 25 maisons devraient être totalement détruites. "On a du mal à imaginer qu'un jour, on va devoir faire des cartons, mettre toute notre vie dans des cartons, pour aller dans un endroit où on ne connaîtra personne", s'émeut Fabienne Boullet. 

Trouver des accords amiables

Les riverains se serrent les coudes. Ils ont lancé une pétition. Mais la société du Grand Paris ne compte pas modifier son projet. Elle affirme toutefois mettre tout en œuvre pour les propriétaires concernés. "La Société du Grand Paris et les propriétaires disposent de deux ans pour trouver des accords amiables et des solutions personnalisées qui conviendront à chacun", a-t-elle déclaré. À ce jour, trois propriétaires ont trouvé un accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les travaux du métro du Grand Paris, à Cachan (Val-de-Marne), le 23 juillet 2020.
Les travaux du métro du Grand Paris, à Cachan (Val-de-Marne), le 23 juillet 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)