Cet article date de plus de neuf ans.

Les ventes de PSA et Peugeot continuent de s'effondrer en Europe

Le marché de l'automobile ne se porte toujours pas mieux. Un peu plus d'1,3 million de voitures neuves ont été vendues au mois de mars en Europe, soit une baisse de 10,2% du nombre d'immatriculations par rapport à l'an dernier. Et les marques françaises n'échappent pas à ce 18e mois de baisse consécutif.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La quasi-totalité des constructeurs généralistes sont une
nouvelle fois confrontés à une baisse des ventes de voitures neuves au sein de
l'Union européenne, d'après les chiffres du mois de mars communiqués mercredi par l'Association européenne des constructeurs automobiles. PSA et
Renault n'y coupent pas.

Les généralistes à la peine

Avec des ventes en baisse de 16% en mars, PSA est dans le
top 3 des plus lourdes chutes (derrière Toyota et Mazda). Sur les douze derniers mois, le groupe
a vendu 60.000 voitures en moins par rapport à 2011-2012.

De son côté, Renault s'en
sort un peu mieux avec une baisse de 9,6% en mars. La marque au losange
bénéficie du succès de sa voiture low cost Dacia, dont les ventes sont en
hausse de 20,2%.

Au niveau européen, seuls les groupes Kia (+3,7%), Jaguar Land
Rover (+13,3%) et Honda (+13,3%) ont vu leur ventes augmenter au mois de mars.

La morosité du marché français

C'est en Finlande, à Chypre, et aux Pays-Bas que les ventes
de voitures ont le plus baissé sur les douze derniers mois. Le marché français
est en baisse de 16,2%, c'est au-dessus de la moyenne européenne (-10,2%). Seuls
les consommateurs danois, estoniens et britanniques ont acheté plus de voitures
le mois dernier qu'il y a un an.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.