Les Toulousains pourront bientôt rejoindre Paris en 3 heures

Le gouvernement passe outre l'avis négatif de la commission d'enquête publique en validant le projet de ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse et entre Bordeaux et Dax.

FRANCE 2

Le secrétaire d'Etat chargé des transports, Alain Vidalies, a annoncé que le gouvernement avait validé le projet de ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse et entre Bordeaux et Dax. Une décision qui intervient malgré l'avis négatif de la commission d'enquête publique. Les deux lignes Bordeaux-Toulouse devraient entrer en vigueur d'ici 2024 et Bordeaux-Dax pour 2027.

"Ça va être génial"

Le budget est estimé à plus de huit milliards d'euros, précise une équipe de France 2. Les élus locaux se disent satisfaits, à l'instar des utilisateurs qui ne mettront plus que trois heures entre la ville rose et Paris. "Ça va être génial", "ça change tout", se réjouissent des voyageuses, aux abords de la gare. De son côté, Bordeaux ne sera plus qu'à deux heures de Paris contre plus de trois heures aujourd'hui.

La LGV est un chantier voulu par le président de la région Aquitaine Alain Rousset (PS). Les opposants rappellent que l'enquête publique a rendu un avis défavorable sur ce projet. Ils pointent notamment un manque de "développement économique".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un TGV arrive en gare de Strasbourg (Bas-Rhin), le 25 avril 2014.
Un TGV arrive en gare de Strasbourg (Bas-Rhin), le 25 avril 2014. (VINCENT KESSLER / REUTERS)