Le voyagiste britannique Thomas Cook fait faillite, 600 000 clients vont devoir être rapatriés

L'Autorité britannique de l'aviation (CAA) a expliqué que "toutes les réservations Thomas Cook, vols et séjours, sont désormais annulées".

Une agence Thomas Cook à Londres, le 12 juillet 2019.
Une agence Thomas Cook à Londres, le 12 juillet 2019. (TOLGA AKMEN / AFP)

Le plus ancien voyagiste du monde, le britannique Thomas Cook, s'est déclaré en faillite, lundi 23 septembre. Le groupe a expliqué que "malgré des efforts considérables" au cours du week-end pour trouver des fonds, "les discussions entre les différentes parties prenantes du groupe et de nouvelles sources de financements possibles n'ont pas débouché sur un accord. Le conseil d'administration a donc conclu qu'il n'avait d'autre choix que de prendre les mesures pour entrer en liquidation judiciaire avec effet immédiat", a expliqué la société dans un communiqué (lien en anglais). L'Autorité britannique de l'aviation (CAA) a ajouté que "toutes les réservations Thomas Cook, vols et séjours, sont désormais annulées".

Un rapatriement de grande ampleur

L'annonce a déclenché le rapatriement sans précédent de ses quelque 600 000 clients actuellement en vacances dans le monde. Les autorités britanniques notamment vont devoir organiser le retour de 150 000 de leurs ressortissants, deux fois plus que lors de la faillite de la compagnie aérienne Monarch il y a deux ans. "Le gouvernement et l'Autorité de l'aviation lancent l'opération de rapatriement la plus importante pour des civils de l'histoire en temps de paix", a ainsi fait valoir le département britannique des Transports dans un communiqué.