La grève dans les aéroports se poursuit mardi. Deux médiateurs nommés

(Philippe Merle AFP)

Les agents de sûreté aéroportuaire ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève, faute d'avoir obtenu que des négociations sur les salaires s'ouvrent.Qui plus est, le mouvement va s'étendre. Outre Roissy, Toulouse et Lyon, touchés depuis vendredi, les aéroports de Nice et de Mulhouse doivent rejoindre le mouvement dès 0h01.

Pour tenter de mettre fin à cette grève, le gouvernement a nommé deux médiateurs.Selon la ministre de l'Ecologie et des Transports Nathalie
Kosciusko-Morizet, "nous réévaluerons à la suite de ces nominations la situation mardi à la mi-journée. Si la situation ne s'améliore pas, nous aurons recours à une solution appropriée ".