Journée sans voiture : les piétons et les cyclistes se partagent la chaussée

Dimanche 22 septembre, depuis 11 heures, les voitures sont interdites à la circulation à Paris. Les piétons et les cyclistes prennent les commandes de la ville, le temps d'une journée.

France 2

Les Champs-Élysées sans voiture, c'est la photo du jour dimanche 22 septembre. Un événement pour les habitants comme pour les touristes. "Nous venons tous les ans à Paris lors de la journée sans voiture pour avoir le plaisir de marcher sur les Champs-Élysées", explique une femme. Vélos, trottinettes, piétons, mais depuis 11 heures, ni voitures, ni deux roues dans la capitale, à l'exception des véhicules de secours et des taxis.

Limoges et Nancy organisent aussi une journée sans voiture

Les automobilistes risquent 135 euros d'amende. Ce matin, beaucoup ne le savaient pas. "Il n'y a pas assez de campagnes d'information. Il n'y a rien de précis", regrette un conducteur de scooter. Une journée sans voiture dans l'année, pour quelle efficacité ? "On a une diminution de l'ordre de 20 à 40% de la population atmosphérique pendant cette journée", assure Christophe Najdovski, maire-adjoint à la mairie de Paris en charge des transports et de l'espace public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Opération Journée sans voiture à Paris (ici sur les Champs-Élysées), le 16 septembre 2018.
Opération Journée sans voiture à Paris (ici sur les Champs-Élysées), le 16 septembre 2018. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)