Cet article date de plus de sept ans.

Grosse pagaille dans le métro, après l'arrêt de quatre lignes

Les lignes 2, 6, 10 et 11 ont été stoppées à la mi-journée, après la découverte d'amiante dans un poste de contrôle, à Bastille. Le temps de faire démarrer les postes de secours, le trafic a été suspendu pendant près de quatre heures.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (ETIENNE LAURENT Maxppp)

Quatre lignes, les 2, 6, 10 et 11, ont été arrêtées vers 12h20. Le trafic a repris sur la 11 vers 15h , sur la ligne 2 vers 15h40 et peu avant 16h sur la 10 et la 6. 

La cellule de crise de la RATP a été activée après la découverte ce matin d'amiante dans un local de la Régie, suite à des travaux. Selon le patron, Pierre Mongin, il s'agit d'un bureau qui n'est pas situé sur l'emprise des lignes de métros. Mais ce bureau est le lieu d'où s'effectue la régulation du trafic sur les lignes 2,6,10 et 11.

Pour des raisons de sécurité, les agents qui s'en chargent ont été évacués du bâtiment et "un métro non régulé ne peut pas être en sécurité ", insiste Pierre Mongin. Il a donc fallu stopper le trafic sur ces quatre lignes et évacuer les voyageurs qui s'y trouvent.

Le désamiantage du local va prendre du temps, mais en attendant, les agents de régulation sont redéployés dans des PC qui sont situés dans chaque ligne de métro concernée, sur le terrain donc. A partir de là, ils pourront reprendre leurs activités et les rames pourront repartir. Jusqu'ici, la reprise complète du trafic est fixée à 16h. En attendant, mais beaucoup de voyageurs l'auront sans doute compris d'eux-même, la RATP recommande de prendre les correspondances de bus de remplacement sur la ligne 2 et la ligne 10.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.