XL Airways : les avions cloués au sol et aucun repreneur en vue

En duplex depuis l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise), la journaliste Gaëlle-Anne Dolz explique que la situation de la compagnie aérienne ne semble pas attirer les repreneurs potentiels.

FRANCE 2

La compagnie XL Airways a interrompu brutalement ses vols, lundi 30 septembre à 15 heures, en attendant la décision du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) concernant un éventuel repreneur. Une suspension qui laisse peu d'espoir quant à la survie de la compagnie aérienne. "Ce qu'on peut dire ce soir, c'est qu'il n'y a toujours pas d'offre ferme de reprise", assure la journaliste Gaëlle-Anne Dolz en duplex depuis l'aéroport de Roissy (Val-d’Oise).

Aucune compagnie française n'a survécu à un redressement judiciaire

"Plus les heures passent, mais il semble improbable qu'un repreneur providentiel se présente d'ici mercredi, le jour où le tribunal de commerce doit se prononcer. L'histoire montre d'ailleurs que de toutes les compagnies françaises qui se trouvaient en redressement judiciaire ces vingt dernières années, aucune n'a survécu. Alors en attendant, les passagers XL Airways sont 1 500 à 2 000 à être sans solution de repli", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions XL Airways sur l\'aéroport de Manchester (Grande-Bretagne).
Des avions XL Airways sur l'aéroport de Manchester (Grande-Bretagne). (PAUL ELLIS / AFP)