Vol Rio-Paris : les familles des victimes en quête de vérité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vol Rio-Paris : les familles des victimes en quête de vérité
FRANCE 3
Article rédigé par
H. Huet, O. Feniet, J. Boulesteix, P. Turpaud, O. Dumont, C. de Chassey - France 3
France Télévisions

Il y a 12 ans, l’Airbus A330 reliant Rio à Paris s’abîmait en mer. La cour d’appel de Paris se prononcera jeudi 4 mars sur un éventuel procès. France Télévisions a rencontré la famille d’une des victimes.

C’est un deuil impossible pour les familles des victimes du vol Rio-Paris, dont les corps n’ont jamais été retrouvés. Corinne Soulas a perdu sa fille, Caroline, âgée de 24 ans. Aujourd’hui encore, elle publie régulièrement des photos d’elle sur ses réseaux sociaux. "J’ai l’impression d’être avec elle, pour moi c’est une ressource positive et qui m’aide à avancer. Je ne peux pas considérer que ma fille n’existe plus", explique-t-elle.

228 personnes décédées 

Le 31 mai 2009, l’AF 447 s’abime dans l’Océan Atlantique. 228 personnes trouvent la mort. Selon les familles des victimes, les pilotes, coupables désignés, ne sont pas les seuls responsables. "C’est une faillite générale d’investigations techniques de la justice française", s’indigne Robert Soulas, le père de Caroline. La Cour d’Appel de Paris doit se prononcer jeudi 4 mars sur la tenue d’un éventuel procès. Contacté, Air France n’a pas souhaité s’exprimer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.