Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Des salariés d'Air France se rassemblent pour dénoncer la "criminalisation" du personnel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plus d'une centaine de personnes se sont regroupées, lundi, devant l'entrée de l'activité cargo d'Air France, à Roissy. Elles voulaient ainsi afficher leur solidarité avec les six salariés de la compagnie placés en garde à vue.

La garde à vue de six salariés de la compagnie Air France, lundi 12 octobre, a provoqué de nombreuses réactions à gauche et chez les syndicats. Ces derniers dénoncent la "criminalisation" du personnel. Quatre salariés de la branche Cargo et d'Air France Industries ont été arrêtés à l'aube à leur domicile, puis un cinquième plus tard, selon le parquet de Bobigny et des sources policières.

"C'était un cri de colère, pas un lynchage"

"On tente de criminaliser l'action syndicale et les salariés", déclare Miguel Fortea, le secrétaire général de la CGT Air France aux journalistes lors du rassemblement. Quelque 150 personnes, dont le numéro un du PCF, Pierre Laurent, se sont regroupées devant l'entrée de l'activité cargo d'Air France à Roissy, en solidarité avec les six salariés. Tomber La Chemise, la chanson du groupe Zebda, a été reprise par les manifestants.

"Ce qui s'est passé le 5 octobre, c'était un cri de colère, pas un lynchage", explique un employé d'Air France. Les six salariés arrêtés sont suspectés d'avoir agressé deux dirigeants d'Air France, lundi dernier, après la confirmation d'un plan de restructuration menaçant 2 900 postes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.