Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Des manifestants agressent deux dirigeants d'Air France lors d'un comité central d'entreprise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
DLTFTV_MAM_5576369
Article rédigé par
France Télévisions

La compagnie a annoncé son intention de porter plainte, lundi, après ces violences consécutives à l'annonce d'un plan de restructuration qui vise 2 900 postes.

Le DRH "a manqué de se faire lyncher", selon un syndicaliste CGT qui a assisté à la scène. Des salariés d'Air France ont perturbé le comité central d'entreprise (CCE) de la compagnie, qui a confirmé, lundi 5 octobre, un plan de restructuration menaçant 2 900 postes. 

La compagnie souhaite porter plainte

De source aéroportuaire, 1 000 à 1 500 salariés manifestaient dans la matinée devant le siège, à Roissy-en-France (Val-d'Oise), 2 000 selon la CGT. Après avoir forcé les barrières, les quelque salariés qui manifestaient devant le siège à Roissy-en-France, ont pénétré en nombre dans le bâtiment où se tenait le CCE. Interrompu, il ne reprendra pas lundi, ont indiqué les syndicats. 

DLTFTV_MAM_5576625

Insultes, cris, bousculades... Dans une ambiance extrêmement tendue, des agents de sécurité ont évacué le directeur d'Air France à Orly, Pierre Plissonnier, ainsi que Xavier Broseta, le DRH du groupe, dont la chemise a été arrachée dans la mêlée. La compagnie a "fermement" condamné ces "violences physiques" et a indiqué son intention de porter plainte. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.