VIDEO. Agression chez Air France : Hollande dénonce des "contestations qui prennent des formes inacceptables"

François Hollande présidait mardi 6 octobre l'inauguration de l'Ecole nationale supérieure maritime au Havre. Il a prôné un dialogue social "responsable" et "apaisé".

FRANCE 2 et FRANCE 3

François Hollande a réagi, mardi 6 octobre, quelques minutes avant son Premier ministre, Manuel Valls, aux violences commises lundi à l'encontre de deux dirigeants et de membres du personnel de la compagnie Air France. Le président de la République a dénoncé "des violences, des contestations qui prennent des formes inacceptables". Il présidait l'inauguration de l'Ecole nationale supérieure maritime, au Havre, en Seine-Maritime.

>> Suivez notre direct sur le conflit chez Air France

Alors qu'Air France envisage un plan de suppression de 2 900 postes, François Hollande prône un dialogue social "responsable" et "apaisé". "Ça compte, le dialogue social. Et quand il est interrompu par des violences, des contestations qui prennent des formes inacceptables, on voit ce que ça peut avoir comme conséquences sur l'image, sur l'attractivité" du pays, lance-t-il.

Dans son discours, le chef de l'Etat poursuit : "A l'inverse, quand on a un dialogue responsable avec un patronat qui prend les décisions qui sont attendues et des responsables syndicaux qui jouent la carte, la seule possible, du compromis et de la négociation, c'est un atout de plus."

François Hollande préside l\'inauguration de l\'Ecole nationale supérieure maritime au Havre (Seine-Maritime) le 6 octobre 2015
François Hollande préside l'inauguration de l'Ecole nationale supérieure maritime au Havre (Seine-Maritime) le 6 octobre 2015 (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)