Les sources de la crise à Air France

Sur le plateau du 12/13, Camille Boudin rappelle les difficultés auxquelles a été confrontée la compagnie aérienne pour en arriver à un plan de licenciement majeur.

FRANCE 3

Comment expliquer l'annonce inédite de la suppression d'au moins 3 000 emplois chez Air France - KLM ? Sur le plateau de France 3, Camille Boudin explique que le groupe souffre selon les experts "d'un sureffectif chronique". Il y a 95 000 employés à l'heure actuelle, "pourtant ces trois dernières années, 9 000 postes ont déjà été supprimés mais la compagnie se heurte à des syndicats très puissants", note la journaliste.

S'adapter au privé

La firme française aurait également "du mal à s'habituer à son statut d'entreprise privée. Fini le confort de l'entreprise publique qui bénéficiait autrefois de recapitalisations massives de l'État", ajoute Camille Boudin. En 1994, Air France avait été sauvée grâce à une aide nationale de quatre milliards d'euros. Air France doit également faire face à une concurrence plus forte : la stratégie du groupe sur les vols long-courrier serait encore trop "timide" comparée aux pays du Golfe, et trop lente sur le marché du low cost.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie Air France à l\'aéroport de Roissy, près de Paris, le 6 août 2015.
Un avion de la compagnie Air France à l'aéroport de Roissy, près de Paris, le 6 août 2015. (PASCAL DELOCHE / PHOTONONSTOP / AFP)