Le gouvernement confronté à deux crises sociales

Michel Dumoret fait un point sur la situation, alors que le gouvernement doit faire face à la crise de la compagnie Air France et à la grève des policiers.

FRANCE 3

La grève des policiers d'un côté, qui réclament plus de protection et de considération, la crise à Air France de l'autre... Le pouvoir en place doit faire face à des crises sociales d'une grande ampleur.
"La priorité du gouvernement c'est de tout faire pour éviter la contagion. Jusqu'à maintenant, l'exécutif a plutôt donné l'impression d'avoir un temps de retard, obligé d'éteindre les incendies les uns après les autres", explique Michel Dumoret en plateau. Selon lui, il y a un "danger d'enlisement" pour le gouvernement et pour François Hollande qui avait fait du dialogue social un marqueur de son quinquennat. Le danger est politique aussi à quelques semaines des Régionales "qui s'annoncent très compliquées pour la gauche", ajoute le journaliste.

Absence de la CGT à la conférence sociale

Le discours de l'exécutif a maintenant changé de tonalité. Le gouvernement dénonce toujours la brutalité des manifestants d'Air France, mais il rééquilibre sa parole en dénonçant aussi la brutalité des plans sociaux. "L'urgence pour le pouvoir en place est de relancer le dialogue social", assure Michel Dumoret. Lundi 19 octobre se tiendra la quatrième conférence sociale du quinquennat de François Hollande. Le président devrait donner des gages aux syndicats. La CGT va boycotter cette conférence sociale. Une très mauvaise nouvelle pour le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée d\'Air France agite un drapeau de la CGT devant un avion de la compagnie à l\'aéroport de Roissy, le 1er octobre 2015.
Une employée d'Air France agite un drapeau de la CGT devant un avion de la compagnie à l'aéroport de Roissy, le 1er octobre 2015. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)