Air France : les pilotes de nouveau appelés à la grève du 24 au 27 juin

Les trois syndicats à l'origine du préavis estiment que la direction d'Air France n'a formulé que "de très vagues promesses" lors de la précédente grève.

Lors du précédent mouvement de grève des pilotes, du 11 au 14 juin 2016, 80% des vols Air France avaient pu être assurés.
Lors du précédent mouvement de grève des pilotes, du 11 au 14 juin 2016, 80% des vols Air France avaient pu être assurés. (IRINA KALASHNIKOVA / SPUTNIK / AFP)

Un nouvel arrêt de travail, à quelques jours des grandes vacances. Les pilotes d'Air France sont de nouveau appelés à faire grève, du 24 au 27 juin inclus, pour défendre l'emploi et leurs rémunérations, ont annoncé vendredi 17 juin les syndicats SNPL, Spaf et Alter dans un communiqué. 

Les trois organisations estiment que la direction d'Air France n'a formulé que "de très vagues promesses" pendant les négociations menées à l'occasion de la précédente grève, du 11 au 14 juin, qui avait conduit à l'annulation de 20% des vols en moyenne.

Manque de garanties sur l'activité d'Air France

Lancé au début de l'Euro de foot (10 juin-10 juillet), ce mouvement social avait conduit à l'annulation de 20% des vols en moyenne. Les destinations moyen-courriers avaient été les plus touchées. La direction avait recensé chaque jour un quart de grévistes, les syndicats évoquant de leur côté "sept pilotes sur dix" en grève.

La prochaine grève débutera vendredi 24 juin à 0h01 pour se terminer lundi 27 à 23h59, a précisé le président du Spaf (21% des voix pilotes). Les représentants des pilotes réclament des garanties sur l'activité de la compagnie Air France, en perte de vitesse, selon eux, par rapport aux autres composantes du groupe Air France-KLM (Transavia, Hop! et KLM).