Cet article date de plus de quatre ans.

Air France : la galère des passagers en ce troisième jour de grève

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Air France : la galère des passagers en ce troisième jour de grève
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

900 000 personnes doivent prendre l'avion entre ce vendredi 29 juillet et le dimanche 31 alors que le conflit social des hôtesses et stewards se poursuit chez Air France.

Les tableaux d'affichage sont scrutés, surveillés. Au troisième jour de grève, les passagers de l'aéroport d'Orly guettent le moindre changement. Départ en vacances compliqué pour cette mère de famille. Ses deux enfants doivent voyager seuls direction Nice. "Le premier vol a été annulé aujourd'hui à 12h55. il devait y en avoir un demain à 18h40, mais il est annulé aussi et je n’ai pas de solution, car je reprends le travail le 1er août", se désole la mère de famille. Des passagers parfois agacés, contraints de passer des heures au téléphone, car les lignes d'Air France sont surchargées.

Des dizaines de vols supprimés à Orly

"Ils sont injoignables. On vous dit 'Ne quittez pas', mais il ne se passe rien et on nous raccroche au nez", raconte une passagère énervée. Pour les aéroports parisiens, c'est l'un des week-ends les plus chargés de l'année. À Orly, des dizaines de vols sont supprimés. À Roissy, 139 ont été annulés. "C’est en plein milieu des vacances, ça ne se fait pas. Mais s'ils veulent que ça marche, c'est le moment de le faire", explique un jeune homme. Une situation qui pourrait se tendre en fin d'après-midi au moment du pic de fréquentation des aéroports.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.