Air France : face au rejet des salariés, le PDG démissionne

Désavoué par la consultation de ses salariés, le PDG d'Air France, Jean-Marc Janaillac, a annoncé sa démission ce vendredi 4 mai.

Voir la vidéo
France 2

La mine grave, Jean-Marc Janaillac annonce sa démission. Le PDG d'Air France avait mis son poste dans la balance pour mettre fin à la crise, les salariés l'ont désavoué. Ce vendredi 4 mai, le résultat de la consultation des salariés de la compagnie est tombé, et il est sans appel : 55,44% disent "non" à l'accord proposé par la direction, le tout avec une participation de plus de 80%. A l'annonce des résultats, en conférence de presse, Jean-Marc Janaillac tire le signal d'alarme : "plus de deux mois de conflit ont affaibli Air France, compromettant son avenir. C'est un immense gâchis qui ne peut que réjouir nos concurrents et déboussoler nos équipes", a-t-il déclaré.

Les salariés sont partagés

Les salariés d'Air France, eux, sont divisés. Ce soir, certains salariés assument, d'autres s'inquiètent. Les représentants de l'intersyndicale crient victoire. Pour la CFDT, qui, elle, était engagée pour le "oui", l'inquiétude domine. La grève a déjà coûté 300 millions d'euros à Air France, ce vendredi marquait la 13e journée de mobilisation. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marc Janaillac, le 27 juillet 2016, à Paris.
Jean-Marc Janaillac, le 27 juillet 2016, à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)