Air France engage un plan de restructuration

Après l'échec des négociations avec les pilotes, la direction d'Air France a obtenu le feu vert de son conseil d'administration pour engager un vaste plan d'économies.

France 2

Après l'échec des négociations avec les pilotes, qui refusaient de travailler plus à salaire égal, la direction d'Air France met en place son plan B : un plan social drastique, comme l'explique Johanna Ghiglia, de France 2. Au programme : la réduction de 10% des vols long-courriers, mais surtout la suppression de 3 000 à 4 000 emplois, un minimum selon les syndicats. 300 pilotes pourraient être licenciés. Un plan de départs volontaires devrait toucher les personnels au sol.

Les pilotes montrés du doigt

Les autres corps de métiers de la compagnie considèrent que les pilotes sont responsables de ce plan social, car ils ont refusé de travailler davantage. "Il faut que toutes les parties de l'entreprise jouent le jeu, et aujourd'hui il y a une partie qui s'oppose au collectif pour des raisons personnelles", déclare Bernard Garbiso, du syndicat CFE-CGC à Air France. Le nouveau plan sera dévoilé lundi 5 octobre. Plusieurs syndicats ont déposé un préavis de grève pour ce jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passagers patientent avant d\'embarquer dans un avion de la compagnie Air France, le 15 septembre 2014, à l\'éroport d\'Orly. 
Des passagers patientent avant d'embarquer dans un avion de la compagnie Air France, le 15 septembre 2014, à l'éroport d'Orly.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)