Air France : cinq salariés en garde à vue

Ces salariés ont été arrêtés chez eux à l'aube. Luc Bazizin fait le point depuis Roissy sur leur situation.

FRANCE 2

Cinq salariés d'Air France ont été interpellés chez eux à l'aube ce lundi 12 octobre, dans le cadre de l'agression de deux cadres de la compagnie il y a une semaine lors du CCE. Tous sont en garde à vue dans les locaux de la police aux frontières de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Sur place, le journaliste de France 2 Luc Bazizin rapporte : "D'après nos informations, ils travaillent tous au fret, dans la branche cargo d'Air France. Il s'agirait de militants CGT pour la plupart d'entre eux. Le syndicat parle de tentatives d'intimidation".

Rassemblement de soutien à 16 heures

Dans cette affaire, on compte 10 dépôts de plainte. La plus grave, celle pour "violences aggravées", peut conduire jusqu'à cinq ans de prison. Un rassemblement de soutien aux cinq salariés est prévu cet après-midi à 16 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le DRH d\'Air France, Xavier Broseta, escalade une grille pour échapper à ses agresseurs, le 5 octobre 2015, au siège de la compagnie, à Roissy.
Le DRH d'Air France, Xavier Broseta, escalade une grille pour échapper à ses agresseurs, le 5 octobre 2015, au siège de la compagnie, à Roissy. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)