Air France : accord pour une hausse des salaires

Après des mois de tractations et de tensions, les syndicats et la direction sont parvenus à un accord à Air France. La fin d’un bras de fer de plus de dix mois.

Le ciel s’éclaircit du côté d’Air France. Le dialogue avec les partenaires sociaux a repris ce vendredi 19 octobre et les syndicats sont parvenus à un accord avec la direction. Une majorité des syndicats a signé l’accord. "On était sur une logique de clôturer cette période de crise avec un accord sur les bas salaires, c’est intéressant", dit-on du côté de FO. "L’objectif initial était supérieur, mais c’est un bon accord, historique pour les salariés", dit de son côté l’UNSA. Dans les faits, ce sont 2 % d’augmentation dès 2018 avec effet rétroactif au 1er janvier et pareil en 2019, qui ont été obtenus.

Dix mois de bras de fer

En tout, le bras de fer entre syndicats, pilotes et direction aura duré plus de dix mois, avec 15 jours de grève et 335 millions d’euros de pertes pour la compagnie. Avec comme point d’orgue la démission de Jean-Marc Janaillac. Une petite victoire donc pour son successeur, Benjamin Smith le Canadien, mais la CGT a refusé de signer et les syndicats de pilotes négocient toujours et dénoncent encore des "freins" au sein de l’entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions Air France sur le tarmac de l\'aéroprot Roissy Charles-de-Gaulle. (illustration)
Des avions Air France sur le tarmac de l'aéroprot Roissy Charles-de-Gaulle. (illustration) (GABRIEL BOUYS / AFP)