Grand-Est : une région écartelée entre différents enjeux

Publié Mis à jour
Grand-Est : une région écartelée entre différents enjeux
FRANCE 3
Article rédigé par
H.Capelli, O.Labalette, F.Fontaine, S.Lacombe - France 3
France Télévisions

Les équipes du 19/20 de France Télévisions sont partis à la rencontre des habitants du Grand-Est, un vaste territoire comprenant l'Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne. Les enjeux des élections régionales se concentrent autour de l'identité régionale, des transports et de l'agriculture.

Le Grand-Est compte neuf départements et 5,5 millions d'habitants. Cette région agricole totalise par ailleurs plus de 45 000 exploitations. Certaines d'entre elles s'engagent dans la fabrication de biocarburant, comme dans les alentours de Reims (Marne) : des cuves de méthanisation sortent de terre, et les exploitants en sont fiers. Dans ces cuves, des déchets de la production agricole sont transformés en gaz vert. 

Les projets se multiplient dans la région, et créent parfois la polémique comme en Bourgogne, où une nouvelle exploitation pourrait changer le paysage d'un village. Les habitants craignent des nuisances sonores avec des camions toujours plus nombreux, et de la pollution de l'air.

Une gare en pleine campagne

La gare Lorraine TGV fait elle aussi débat. Installée depuis 15 ans, elle est située à une trentaine de kilomètres de Metz (Moselle) et de Nancy (Meurthe-et-Moselle). A l'époque, les élus n'avaient pas réussi à se mettre d'accord sur sa localisation. Résultat : elle est située au milieu de la campagne. Une localisation incompréhensible pour les usagers. Pour arriver à la gare, il n'y a qu'une solution : la voiture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.