Violences à Paris : quel est le profil des 378 gardés à vue ?

Au lendemain des violences survenues à Paris samedi 1er décembre, 412 personnes ont été interpellées et 378 ont été mises en garde à vue.

Dimanche 2 décembre, quel est le bilan des arrestations après les violences observées à Paris la veille ? Le journaliste Gérard Grizbec est en duplex de la place Beauvau (Paris) d'où il rapporte que 412 personnes ont été interpellées et 378 ont été mises en garde à vue. "Évidemment, il est trop tôt pour donner un profil de ces manifestants qui ont été arrêtés. Il y a des provinciaux, il y aussi des Parisiens. Lorsque les gens arrivent dans les commissariats, ils ne donnent pas forcément leur appartenance politique", ironise le journaliste.

Des militants d’extrême droite fichés

Par ailleurs, la centaine de manifestants arrêtés en haut des Champs-Élysées étaient des militants d'extrême droite fichés déjà par les services de renseignement. Christophe Castaner s'exprimera mardi 4 décembre devant les sénateurs pour évoquer le débordement de la police lors des violences du samedi 1er décembre à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dégâts sont importants dans la capitale après les débordements qui ont émaillé le rassemblement des \"gilets jaunes\", samedi 1er décembre 2018.
Les dégâts sont importants dans la capitale après les débordements qui ont émaillé le rassemblement des "gilets jaunes", samedi 1er décembre 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)