Violences à Paris : Emmanuel Macron s'est rendu sous l'Arc de triomphe vandalisé

Samedi 1er décembre, des scènes de chaos ont été observées dans Paris. À peine revenu du G20 en Argentine, Emmanuel Macron s'est rendu sous l'Arc de triomphe pour constater les dégâts.

Voir la vidéo

C'est le premier acte du président de la République de retour en France. Il est un peu plus de 11 heures au matin du dimanche 2 décembre lorsqu'Emmanuel Macron se rend à l'Arc de triomphe à Paris, saccagé la veille. Le chef de l'État s'est recueilli devant la tombe du Soldat inconnu, un symbole de la nation pris s'assaut par des casseurs. Sur les façades, des inscriptions hostiles à Emmanuel Macron et à l’intérieur, des dégâts considérables. Ces actes ont été condamnés très fermement par le président de la République. Au pied de l'Arc de triomphe, les passants et touristes sont médusés. Le nettoyage des façades a débuté très tôt au matin du dimanche 2 décembre.

Emmanuel Macron sous les applaudissements et les sifflets

Au-delà de la place de l'Étoile, Emmanuel Macron s'est rendu dans les rues alentour pour constater l'ampleur des dégâts et saluer les forces de l'ordre. Des applaudissements et des sifflets ont accompagné le trajet du président de la République. Emmanuel Macron s'est ensuite rendu à l'Élysée pour une réunion de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des barrières disposées autour de la tombe du soldat inconnu, sous l\'Arc de triomphe, par des \"gilets jaunes\", le 1er décembre 2018.
Des barrières disposées autour de la tombe du soldat inconnu, sous l'Arc de triomphe, par des "gilets jaunes", le 1er décembre 2018. (LUCAS BARIOULET / AFP)