Violences à La Réunion : les militaires arrivent en renfort

Alors que les gendarmes continuent d'arriver à La Réunion, le journaliste Hakim Abdelkhalek fait le point sur la situation.

France 2

Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de militaires supplémentaires sur l'île de La Réunion, où se multiplient les actes de violence depuis samedi 17 novembre en marge du mouvement des "gilets jaunes". Les militaires en question sont arrivés jeudi 22 novembre. "Ils font face depuis une heure aux "gilets jaunes", détaille le journaliste Hakim Abdelkhalek, en direct de Saint-Denis. Le journaliste explique que les manifestants se sont adressés aux gendarmes en les interrogeant sur les raisons de leur présence. "Nous ne sommes pas des casseurs, nous sommes des pacifistes", retranscrit Hakim Abdelkhalek.

La fermeté de l'État

Pour sa part, l'État affiche sa fermeté en envoyant plusieurs escadrons de gendarmerie. "À noter également la présence de l'armée française qui est mobilisée pour apporter un appui logistique", précise le journaliste. Face à un mouvement totalement déstructuré, les forces de l'ordre entendent éviter une paralysie complète de l'île.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des CRS chargent les manifestants à la Réunion. 
Des CRS chargent les manifestants à la Réunion.  (DAVID CHANE / MAXPPP)