Les sujets du jour
ConfinementProposition de loi sur la "sécurité globale"Projets de vaccin contre le coronavirusMichel FourniretCoronavirus

VIDEO. Que deviennent les cahiers de doléances ?

BRUT

Fin 2018, des milliers de citoyens se rendaient en mairie pour partager leurs idées pour le pays. Deux ans après, les 600 000 pages de doléances n'ont toujours pas été rendues publiques...

En décembre 2018, en réponse au mouvement des Gilets jaunes, des "cahiers citoyens" sont mis en place dans les mairies. Tous les citoyens sont appelés à les remplir et à exprimer leurs doléances avant la mise en place d'un grand débat national. "Pendant des mois, à la fin de l'année 2018, il y a des milliers de citoyens qui sont allés dans les communes, dans les mairies, dans ce qu'on appelle les maisons du peuple et qui ont participé aux cahiers citoyens, donc qui ont donné leurs doléances, ils ont partagé leur intimité de vie, leurs idées, leur colère, leurs peurs et leurs rêves, aussi", explique Dorian Dreuil, cofondateur de l'association Rendez les doléances.

"Ça représentait vraiment tous les Français"

En janvier 2019, Gabrielle, infirmière, a envoyé sa doléance par e-mail à son maire. "J'avais noté : "Baisser les taxes, surtout pour l'alimentaire et le carburant, parce que ça devient un vrai budget, notamment pour s'alimenter et pouvoir se rendre au travail", raconte-t-elle. Elle ajoute : "C'est dommage, parce que je pense que, là, ça représentait vraiment tous les Français. Et pas seulement une minorité." Plus d'un an après leur restitution, l'intégralité de ces 600 000 pages n'a toujours pas été mise en ligne. "Aujourd'hui, ces doléances sont archivées au niveau des archives départementales et il est visiblement difficile en tout cas d'y accéder, puisqu'il y a un certain nombre d'obligations et de normes administratives qui font que, actuellement, si vous vous présentez au niveau des archives départementales, vous n'y avez pas forcément accès", précise Fabien Barège, le maire de Porquéricourt.