VIDEO. "Je ne vous laisserai pas dire que les CRS sont des tueurs" : échange tendu entre Sébastien Lecornu et des "gilets jaunes"

Le ministre des Collectivités territoriales a été pris à partie lors d'un déplacement dans les Hautes-Alpes.

Voir la vidéo

Sur le terrain, les membres du gouvernement font régulièrement face à une défiance importante de la part des "gilets jaunes". Le ministre des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu en a fait l'expérience, jeudi 10 janvier au matin. En visite à  L'Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes), il a été interpellé au sujet des violences policières par une quinzaine de manifestants.

Une des "gilets jaunes" a pointé du doigt la présence de "CRS matraqueurs, gazeurs, frappeurs, tueurs", "embauchés" selon elle "par le président". "Vous parlez de la police de la République, madame ?", répond le ministre. 

Je suis désolé madame, je ne vous laisserai pas dire que les CRS sont des tueurs.

Sébastien Lecornu

à une "gilet jaune"

Agacé, le ministre réplique que les CRS évoqués font partie "de la même police et des mêmes gendarmes de la République (...) applaudis après les attentats". "Je vous montrerai des vidéos. Ce ne sont pas les mêmes."

Le ministre chargé des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu, le 12 décembre 2018 au palais de l\'Elysée à Paris.
Le ministre chargé des Collectivités territoriales Sébastien Lecornu, le 12 décembre 2018 au palais de l'Elysée à Paris. (MAXPPP)