VIDEO. "Je ne suis pas un policier infiltré" : un manifestant témoigne après avoir sauvé un CRS lynché par des "gilets jaunes"

Miguel Henriques Paixao, qui se présente comme un ouvrier dans la chimie, livre sa version des faits devant la caméra de France 2.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

L'issue aurait pu être dramatique. Un CRS a été lynché au pied de l'Arc de triomphe, lors des violentes manifestations des "gilets jaunes", samedi 1er décembre, à Paris. C'est Miguel Henriques Paixao qui a sauvé ce membre des forces de l'ordre. Il a accepté de témoigner devant la caméra de France 2, mardi 4 décembre, pour revenir sur les faits et livrer sa version.

"Je vois les CRS charger les manifestants donc je m'approche pour voir ce qui se passe. Et là, à un moment, je vois qu'il y a un CRS qui est en difficulté sur le côté", raconte cet ouvrier dans la chimie. "Donc j'observe, je suis derrière dans les lacrymogènes. Et là, à un moment, ils le mettent par terre et je vois que son casque s'enlève et qu'il prend des coups de pied dans la tête."

Du coup, j'ai accouru pour essayer de l'aider. Tout simplement.

Miguel Henriques Paixao

à France 2

Surtout, Miguel Henriques Paixao tient à répondre à des commentaires publiés en ligne. "Sur les réseaux sociaux, on a dit que j'étais un policier infiltré… Je ne suis pas un policier infiltré", tranche-t-il. "Je suis un citoyen normal, ouvrier, je ne fais partie d'aucun syndicat."  Et de conclure : "Je suis un “gilet jaune. C'est tout. Point."

Miguel Henriques Paixao a sauvé un CRS lynché par des \"gilets jaunes\", samedi 1er décembre, à Paris.
Miguel Henriques Paixao a sauvé un CRS lynché par des "gilets jaunes", samedi 1er décembre, à Paris. (FRANCE 2)