VIDEO. "Gilets jaunes" : dénonçant une "dérive totale" du mouvement, Eric Drouet plaide pour le retour des "blocages" et des "opérations escargot"

Cette figure emblématique du mouvement s'est exprimée en marge du rassemblement parisien organisé samedi.

Eric Drouet entouré de \"gilets jaunes\", samedi 1er juin 2019 à Paris.
Eric Drouet entouré de "gilets jaunes", samedi 1er juin 2019 à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Eric Drouet ne reconnaît plus ses "gilets jaunes". Interrogé par BFMTV samedi 1er juin en marge d'un défilé parisien organisé pour le 29e samedi de mobilisation, cette figue emblématique des manifestants a estimé qu'il fallait "faire renaître un peu le mouvement, parce que là, ça part en dérive totale".

Le trentenaire, qui se trouve à la tête du plus important groupe Facebook de "gilets jaunes", "conteste" l'efficacité des marches thématiques et déclarées auprès des autorités organisées depuis quelques semaines. "On s'éloigne des revendications principales. Par dépit, les gens viennent dans les manifestations déclarées vu qu'il n'y a rien d'autre", a-t-il déploré.

"Je pense que les 'gilets jaunes' veulent davantage se diriger vers des blocages, des opérations escargot, des opérations 'péages gratuits'... C'est ce qui remonte des réseaux, ce n'est pas nous qui le disons", a-t-il estimé.

Condamné fin mars à une amende pour l'organisation de manifestations non déclarées, Eric Drouet doit comparaître de nouveau mercredi devant le tribunal correctionnel de Paris, cette fois pour participation à un groupement en vue de violences et pour port d'arme prohibé, un bâton, lors de la manifestation parisienne du 22 décembre.