VIDEO. Emmanuel Macron : "En aucun cas, l'armée n'est en charge du maintien de l'ordre"

Emmanuel Macron a répondu aux critiques concernant sa décision de mobiliser des soldats de l'opération Sentinelle pour les manifestations prévues samedi.

L'armée n'est "en aucun cas en charge du maintien de l'ordre et de l'ordre public". C'est ce qu'a affirmé Emmanuel Macron, vendredi 22 mars, en réponse aux critiques concernant sa décision de renforcer le dispositif antiterroriste Sentinelle pour les manifestations des "gilets jaunes", notamment pour le 19e samedi de mobilisation. Le président de la République a critiqué un "faux débat" provoqué par "ceux qui jouent à se faire peur et à faire peur".

"C'est exactement la même chose que ce qui avait été décidé au mois de décembre et à plusieurs reprises par le passé, c'est-à-dire faire appel aux militaires de l'opération Sentinelle pour ce qui est leur mission, la lutte contre le terrorisme et protéger des sites sensibles, pour pouvoir décharger les policiers et les gendarmes de ces missions", s'est justifié le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Emmanuel Macron à Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2019. 
Emmanuel Macron à Bruxelles (Belgique), le 22 mars 2019.  (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)