Une majorité de Français sont favorables à une liste des "gilets jaunes" pour les élections européennes

Selon le dernier sondage Odoxa-Dentsu-Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié ce jeudi, 64% des sympathisants du Rassemblement national, 68% des sympathisants Insoumis, 65% des catégories populaires et 57% des Français habitant en zone rurale veulent une liste "gilets jaunes" aux européennes.

Des \"gilets jaunes\" lors d\'une manifestation sur le Vieux-Port, à Marseille, le 1er décembre 2018.
Des "gilets jaunes" lors d'une manifestation sur le Vieux-Port, à Marseille, le 1er décembre 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

Une majorité de Français (55%) sont favorables à une liste des "gilets jaunes" pour les élections européennes, selon le dernier sondage Odoxa-Dentsu-Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 20 décembre. A l'inverse, 45% des personnes interrogées ne soutiennent pas la transformation de ce mouvement citoyen en mouvement politique pour les élections qui se dérouleront le dimanche 26 mai 2019 en France.

Une liste qui ferait de l'ombre aux autres partis ?

64% des sympathisants du Rassemblement national, 68% des sympathisants Insoumis, 65% des catégories populaires et 57% des Français habitant en zone rurale veulent une liste "gilets jaunes" aux européennes. Ces résultats peuvent sembler paradoxaux puisque si une telle liste voyait le jour, elle pourrait faire concurrence aux partis politiques que les personnes interrogées soutiennent et qui sont particulièrement opposés à Emmanuel Macron. Cette liste "gilet jaune" nuirait finalement avant tout au RN et aux Insoumis plutôt qu’au parti du chef de l'État, La République en marche, selon cette enquête.

Moins de Français croient dans la capacité de réformer d'Emmanuel Macron

Enfin, ce sondage montre que les Français ont de plus en plus de doutes sur la capacité d’Emmanuel Macron à aller "jusqu’au bout de ses réformes". En septembre 2017, 60% des Français étaient persuadés qu’Emmanuel Macron y arriverait. Ils sont désormais 49% à le penser (moins 11 points en un an), 51% des personnes interrogées estiment que le président n’ira pas ou plus "jusqu’au bout de ses réformes".

Une large majorité de français plébiscitent le "RIC"

Près de 8 Français sur 10 (78%) plébiscitent le "référendum d’initiative citoyenne" (RIC), revendiqué par les "gilets jaunes", selon le dernier sondage Odoxa-Dentsu-Consulting pour franceinfo et Le Figaro. La moitié de ces Français interrogés qui approuvent le RIC, y sont même "très favorables".

La question posée aux sondés est : "Depuis 2008, la constitution prévoit qu’un référendum d’initiative partagée peut être organisée si un projet de loi est soutenu par 20% des parlementaires et par 10% des électeurs inscrits. De nombreux 'gilets jaunes', soutenus par certains partis politiques estiment que ces conditions sont trop contraignantes et demandent que les RIC puissent être plus facilement organisés. Personnellement êtes-vous favorable ou opposé à cette revendication ?". Ils sont 37% à être "tout à fait favorables" et "41% plutôt favorables". Il n’y a que les sympathisants de LREM à être en majorité opposés à cette revendication (58% contre 42% pour).

La "grande concertation nationale" divise 

En revanche, la "grande concertation nationale" d’Emmanuel Macron divise l'opinion. Près d'un Français sur deux (49%) juge cette "opération de com’ inutile, qui n’apportera rien de concret et ne vise qu’à calmer la colère des gilets jaunes" et un peu plus d'une personne sur deux (51%) la considère comme "utile" pour apporter des solutions concrètes à la crise des "gilets jaunes".

Les sondés s’interrogent sur le choix des sujets qui seront abordés, mais aussi le risque de poser de questions sociétales qui seraient régies par "l’émotion" et le danger potentiel que cela peut poser.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 995 Français majeurs interrogés par internet les 19 et 20 décembre. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas.