Cet article date de plus de trois ans.

Lyon : un "gilet jaune" condamné à huit mois de prison ferme pour un jet de fumigène contre la police

L'homme avait été interpellé à Lyon, en marge de l'acte 6 de la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 22 décembre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Intervention des forces de l'ordre sur le pont de la Guillotière, à Lyon, avec usage de gaz lacrymogène, au cours d'une manifestation des "gilets jaunes" le 15 décembre 2018 (illustration) . (PHOTO MAXIME JEGAT / MAXPPP)

"La justice a condamné un homme à huit mois de prison ferme pour des faits de violences commis contre les forces de l'ordre durant une manifestation de 'gilets jaunes' à Lyon", indique le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur Twitter.

L'homme a été interpellé le samedi 22 décembre après avoir jeté un fumigène sur les policiers, a précisé à franceinfo la Direction départementale de la sécurité publique du Rhône. L'individu, défavorablement connu des services de police, était porteur d'un couteau au moment de son arrestation.

L'acte 6 de la mobilisation des "gilets jaunes" samedi 22 décembre a mobilisé 38 600 manifestants dans toute la France et donné lieu à 220 interpellations et 81 gardes-à-vue. À Besançon, un "gilet jaune" de 19 ans, originaire de Grandvillars, dans le Territoire de Belfort, a été condamné lundi 24 décembre à six mois de prison ferme pour avoir lancé une bouteille d'acide en direction des forces de l'ordre pendant la manifestation.
       

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.