"Tout ce qui se passe ici est politique", dénonce le "gilet jaune" Eric Drouet à la sortie de sa garde à vue

Le chauffeur routier de Seine-et-Marne avait été interpellé mercredi à Paris pour "organisation d'une manifestation sans déclaration préalable".

Éric Drouet le 17 novembre 2018 à Paris.
Éric Drouet le 17 novembre 2018 à Paris. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / EPA)

"Tout ce qui se passe ici est politique". Interpellé mercredi soir à Paris, le "gilet jaune" Eric Drouet est sorti de garde à vue, jeudi 3 janvier. Accompagné de son avocat, le chauffeur routier de Seine-et-Marne a estimé : "La façon dont c'est fait, c'est politique, même eux n'ont pas l'habitude que ça se déroule comme ça". L'homme a précisé : "Que des hauts gradés assistent à l'audition, que ça soit eux-mêmes qui posent des questions c'est du jamais-vu, c'est complètement politique (...), on a été auditionnés au moins quatre ou cinq fois sur les mêmes sujets."

Voir la vidéo
FRANCEINFO

On cherche à nous mettre des responsabilités sur le dos alors qu'il n'y en a pas du tout.Eric Drouetà BFMTV

Placé en garde à vue pour "organisation d'une manifestation sans déclaration préalable", Eric Drouet, figure controversée du mouvement, a été interpellé la veille au soir près des Champs-Elysées, où il avait appelé à mener une "action" et à "choquer l'opinion publique". "Avec ou sans moi, ça continuera", a prévenu le "gilet jaune".

Selon un communiqué publié par la Cour d'appel de Paris, Eric Drouet sera convoqué le 15 février devant le tribunal correctionnel de Paris, des chefs d'organisation d'une manifestation sur la voie publique sans autorisation.