Tour de France : Emmanuel Macron interpellé sur les violences policières

A l’occasion de la 14ème étape du Tour de France, le président de la République s’est offert un long bain de foule. Le chef de l’État est revenu sur les violences policières pendant les différents épisodes des gilets jaunes.

France 3

Un président de la République entre un vainqueur d'étape et un maillot jaune français : c'était la chance du jour pour Emmanuel Macron, présent samedi 20 juillet sur la 14ème étape du Tour de France. "Je souhaite qu'il y ait l'un des deux qui arrive en tête sur les Champs-Élysées dans quelques jours, et que l'autre soit numéro 2", déclare le président. À Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), Emmanuel Macron s'est accordé un bain de foule au milieu des touristes.

Emmanuel Macron prône l’apaisement

Le président français a été interpellé à plusieurs reprises au cours de sa visite, notamment sur le sujet des violences policières. Le président répond que les enquêtes sont ouvertes et prône l'apaisement général. "Les policiers et les gendarmes ont été mis en situation d’extrême violence. C'est absolument anormal. Le calme doit revenir dans le pays", explique l’hôte de l’Elysée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de l\'inauguration du totem du centenaire du maillot jaune le 19 juillet 2019 à Pau (Béarn).
Emmanuel Macron lors de l'inauguration du totem du centenaire du maillot jaune le 19 juillet 2019 à Pau (Béarn). (LE DEODIC DAVID / MAXPPP)