Toulouse : un samedi de soldes menacé ?

Après plusieurs semaines de blocage par les "gilets jaunes", les commerçants espèrent une embellie, samedi 12 janvier, premier samedi des soldes d'hiver. Illustration à Toulouse (Haute-Garonne).

Voir la vidéo
FRANCE 2

Ce premier samedi des soldes, c'est normalement le jackpot des commerçants. Mais à Toulouse (Haute-Garonne), tous redoutent les manifestations de "gilets jaunes" annoncées en centre-ville, samedi 12 janvier, à l'image du propriétaire d'un magasin dans l'artère principale. Il accuse déjà 30 000 euros de pertes sur son chiffre d'affaires. Les soldes sont donc l'occasion pour lui de regonfler sa trésorerie. "La difficulté, c'est que sur ce premier samedi de soldes, on a une opportunité de rentrer du chiffre d'affaires, mais pas de la marge", explique Cédric Holtzer, ce commerçant toulousain.

Les commerçants sont à cran

Samedi dernier, 5 janvier, ce même commerçant a filmé des images, retranché dans son magasin avec des clients. Les épisodes se répètent, ses salariés en paient le prix fort. "J'ai gagné à peu près 1 000 euros de moins" en décembre 2018 par rapport à décembre 2017, affirme ainsi Matthieu Levade, l'un des vendeurs. 40 à 50%, en moyenne, de perte du chiffre d'affaires... Les commerçants sont à cran.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'UFC-Que Choisir a relevé dans un article publié le 10 janvier 2019 plusieurs \"fausses promotions\" pratiquées par certains sites marchands.
L'UFC-Que Choisir a relevé dans un article publié le 10 janvier 2019 plusieurs "fausses promotions" pratiquées par certains sites marchands. (FRED TANNEAU / AFP)