Sommet du G7 : un sous-effectif policier à Paris ?

Les forces de police sont concentrées sur le Pays basque. À Paris, selon les syndicats, le dispositif aurait été revu à la baisse.

France 2

13 000 gendarmes et policiers venus de toute la France sont mobilisés du samedi 24 août au lundi 26 août pour sécuriser le sommet du G7 à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques). Les forces de police à Paris seront-elles en sous-effectif ce week-end ? "Le préfet de police de Paris a voulu se montrer ferme. Selon lui, il n'y aura pas de défaut de sécurisation ce week-end à Paris. Il répond à des appels lancés par des 'gilets jaunes' sur les réseaux sociaux souhaitant une mobilisation massive dans la capitale face à des policiers qu'ils estiment en sous-nombre", explique le journaliste de France 2 Olivier Feniet, en direct depuis l'avenue des Champs-Élysées.

Manifestation interdite sur les Champs-Élysées

La préfecture rappelle que toute manifestation est interdite samedi 24 août sur les Champs-Élysées. "Les 'gilets jaunes' qui le souhaitent peuvent rejoindre le cortège déclaré dans le sud de Paris. Côté effectif, sur les 42 000 fonctionnaires de la préfecture, seuls quelques dizaines d'agents, principalement des policiers en moto, ont été envoyés en renfort à Biarritz", précise le journaliste Olivier Feniet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant l\'Hôtel du Palais à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 19 août 2019. 
Des policiers devant l'Hôtel du Palais à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), le 19 août 2019.  (JEROME GILLES / NURPHOTO / AFP)