Soldes d'hiver : un premier bilan mi-figue mi-raisin

Les commerçants tirent le premier bilan des soldes d'hiver, très attendues, alors que la crise des "gilets jaunes" a déstabilisé le commerce en France.

France 2

Dans le centre-ville de Metz (Moselle), les soldes sont terminées depuis plusieurs jours et les commerçants sont dans l'ensemble satisfaits. "Par rapport à l'année précédente, je suis légèrement au-dessus en progression, donc le bilan est plutôt positif. Les soldes anticipées en Moselle ont permis de moins souffrir du mouvement des "gilets jaunes", confie un commerçant. A Paris en revanche, la mobilisation a affecté les ventes. Deux tiers des commerçants enregistrent de moins bons résultats que l'an dernier. 

La consommation change

Certains clients ont aussi changé leurs habitudes d'achat. "J'achète plutôt tout au long de l'année parce que je profite des promotions qui sont maintenant continues", explique une femme. "Est-ce que les soldes veulent dire encore quelque chose ? Plus tellement ", assure une seconde. Les ventes en ligne et les ventes privées concurrencent aussi les soldes traditionnelles. Le gouvernement réfléchit à une réforme pour peut-être les raccourcir à quatre semaines. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldes d\'hiver à Bruxelles, en Belgique, le 3 janvier 2019.
Des soldes d'hiver à Bruxelles, en Belgique, le 3 janvier 2019. (HATIM KAGHAT / BELGA MAG / AFP)