Cet article date de plus de deux ans.

Smic : aucun geste de la part du gouvernement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Smic : aucun geste de la part du gouvernement
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Mercredi 28 novembre, le Premier ministre a confirmé qu'il n'y aura pas de geste en faveur de l'augmentation du smic au 1er janvier 2019.

Dénonçant des fins de mois difficiles, les "gilets jaunes" réclament une hausse de leur pouvoir d'achat. La réponse du gouvernement est claire, mercredi 28 novembre, il n'y aura pas de hausse du salaire minimum. En janvier, comme chaque année, le smic sera revalorisé selon un calcul prévu par la loi, rien de plus. Le dernier geste de l'État en faveur du salaire minimum date de l'élection de François Hollande. En 2012, il augmente de 2%. Aujourd'hui en France, 1 salarié sur 10 est au salaire minimum, 1 184 € nets par mois.

Pas de geste pour les fonctionnaires

Les syndicats estiment que la décision de l'exécutif est une erreur. Si la hausse du smic reste faible, les salaires ont augmenté en 2018 de 1,8%, moins que l'inflation prévue à 2,1%. Le patronat refuse une hausse généralisée des salaires. Pas de geste du gouvernement non plus pour les fonctionnaires : le point d'indice sera toujours gelé en 2019.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers "Gilets jaunes"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.