Rassemblement du 24 novembre : comment les "gilets jaunes" s'organisent ?

De nombreux "gilets jaunes" prévoient de venir se rassembler à Paris pour mieux faire entendre leurs revendications. D'autres craignent les débordements.

France 2

Après avoir refusé le rassemblement voulu par les "gilets jaunes" à la place de la Concorde, à Paris, le gouvernement a finalement annoncé qu'il l'autorisait au Champ-de-Mars. C'est donc là que les "gilets jaunes" de la France entière vont converger samedi 24 novembre. La journaliste Ozlem Unal, en direct de Toulouse (Haute-Garonne), explique que les gens "se posent la question de savoir s'il faut monter à Paris ou non".

Certains veulent tenir les points de blocage

Elle ajoute : "Les porte-paroles, les leaders, ont déjà réservé leurs billets de train, d'autres 'gilets jaunes' réfléchissent à louer un bus. En tout cas, tous ont écarté la voiture, car le carburant leur coûte trop cher." D'autres personnes mobilisées pensent que monter à Paris serait contre-productif. "Pour des risques de débordement d'une part, et puis, pour eux, c'est plus judicieux de continuer à bloquer des sites stratégiques", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" manifestent devant l\'arc de triomphe, dans le 8e arrondissement de Paris, le 17 novembre 2018. 
Des "gilets jaunes" manifestent devant l'arc de triomphe, dans le 8e arrondissement de Paris, le 17 novembre 2018.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)